3 infos essentielles pour choisir son micro

Que vous ayez un studio ou que vous désiriez juste avoir votre micro studio perso , il vous faut avoir un minimum de connaissances pour bien le choisir. Mais comment faire quand on n’y connait rien ? Je suis là pour vous éviter de prendre le premier truc qui vous passe sous la main.

Pour vous en sortir lors de l’achat, je vous donne 3 infos essentielles pour choisir son micro. Quelques conseils pratiques qui ne font pas de mal, et grâce auxquels vous réussirez à trouver celui qu’il vous faut.

son-musique

Vérifier la sensibilité du micro

Ce qu’il faut avant tout savoir, c’est que chaque type de micro a une sensibilité particulière. En gros, il s’agit de la tension de sortie de son microphone. Celle-ci ne se définit pas toute seule, car elle dépend beaucoup de la pression acoustique dans le studio.

Avec la sensibilité, il y a aussi la courbe de réponse, le souffle et la directivité que vous devez prendre en compte. Le choix du bon micro combine la considération de tout ça. Je vous assure que ce n’est pas si difficile une fois que vous avez compris le truc.

Considérez la directivité

Pour ce qui est de la directivité, je vous conseille de la choisir en fonction de la provenance des sons que vous voulez capter. Si vous n’avez aucune idée de ce qui serait mieux pour vous, vous pouvez commencer avec un micro omnidirectionnel . Avec ça, vous pouvez capter tous les sons de façon uniforme.

Après, c’est surtout une question de savoir si vous ne ferez que des prises vocales ou si vous comptez enregistrer des instruments de musique . Pour ce dernier cas, il est préférable de prendre un micro cardioïde .

Pour les studios de cinéma ou de télévision, le modèle de micro canon ne sera pas de trop pour capter les sons sur une distance relativement longue. L’avantage : le faisceau sonore est resserré, ce qui facilite la prise des sons.

Le type du microphone

Dans ce dernier critère, vous avez le choix entre les microphones dynamiques dont la bobine est mobile, et les microphones électrostatiques à condensateur . Entre ces 2 types de micro, les différences ne manquent pas.

Ils restent cependant assez performants, et il n’est pas rare de trouver des inconditionnels de l’un comme de l’autre. Le choix sera surtout défini par la précision que vous souhaitez obtenir.

Comments
  1. 2 années ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *